• Petit hors-sujet avant de passer aux choses sérieuses, putain, si quelqu'un a le nom de ce manga, DONNEZ-LE-MOI.

    Bon, s'il y a un point où je pense qu'on est tous un peu d'accord, c'est le fait que les règlements, c'est nul. C'est chiant mais, ça ne sert pas à rien. Croyez, il n'y aurait pas de règlements, la plupart des RPG seraient parts en couilles dès le début.

    Alors, rien que pour vous: 

    >>PARTIE DES HORS-SUJETS<<

     Bon, vous devez savoir que j'autorise les hors-sujet sur les blogs, mais bien sûr, ça se joue à quelques détails, qui ne dépendent que de vous:

    •les propos homophobes et racistes ne sont pas autorisés, les insultes entre utilisateurs non plus, un peu de solidarité quoi...Merde.

    •Tout ce qui est sujet trop sérieux aussi n'est pas autorisé, et ce, dans l'enceinte du blog.

    •Pas de spams sur un utilisateur, ça revient à du harcèlement.

    >>PARTIE ÉCRITURE<<

    Dans un RPG, l'écriture est primordiale. On utilise certes, la même langue pour communiquer et parler, mais...PAS FORCÉMENT de la même manière. Alors voici quelques règles pour mettre tout le monde plus au moins en égaux:

    •le kikoo lol ,mdr et tout ce qui rejoint n'est pas admis ici.

    •Les fautes d'orthographes sont autorisés, du moment qu'elles sont minimales et que vous arrivez tout de même à vous faire comprendre par vos lecteurs.

    •Toutes les façons de RPG sont autorisées...Avec quelques compromis tout de même : 

    -le récit doit être à la 1ère pers du sing, 

    -il faut vous assurez que ça ne perturbent pas -trop- ceux avec qui vous jouez,

    -un minimum de développement, je demanderai cinq lignes, minimum.

     >>PARTIE INSCRIPTION<<

    Ah, viens alors le moment où vous vous dites “C'est bon, je vais m'inscrire !”. À vos claviers certes, mais les précautions aussi sont à prendre...

    •Croyez-moi, plus votre inscription sera complète, mieux ce sera.

    •Après avoir terminé votre inscription, une attente de réponse de ma part est à attendre.

    •Une fois que j'aurais répondu à votre inscription ici, le réflexe que vous devriez avoir tout de suite -après avoir mis le blog en favoris, #nopub-, c'est de lire et signer ce règlement.

     •Les personnages sont illimités, mais bon...Si vous êtes sûr de ne pas pouvoir tous les gérer, autant en faire un bien fait et bien construit, qu'en faire un désorienté et mal caractérisé !

     •Longue vie à l'originalité. 

    >>PARTIE PERSONNAGES<<

    Et oui, même ton personnage a des règles à respecter ! Sinon ce ne serait pas drôle~

    •À moins que ce soit VRAIMENT, VRAIMENT utile au personnage, et encore, il faudra m'expliquer le pourquoi du comment...LES ANIMAUX SERONT INTERDITS.

    •Les pouvoirs trop exagérés du style“je suis le plus fort du monde” ne seront pas admis.

    •Les personnages peuvent bien sûr mourir...Avec l'accord des deux joueurs. Et ma connaissance de la cause -en gros, prévenez-moi-

    •Tous les personnages hors les domestiques sont des vampires...Enfin, je ne dis pas non à un peu d'originalité...

    •Si pendant un délai de trois mois votre personnage est laissé à l'abandon, je serais contrainte à le supprimer.

    •Les personnages sont illimités.

    >>PARTIE RPG<<

    Bon, j'ai pas grand chose à dire là...

    •SOYEZ COHÉRENTS AVEC VOTRE GAMEPLAY, MERDE.

    •RPG YAOI= Homme X Homme=pas de filles=dommage pour vous les fans-girls.

    •Vous ne pouvez pas être à deux endroits à la fois, à moins que vous ayez un pouvoir en rapport avec le multiclonage.

    •Si vous jouez à plus de deux joueurs, suivez l'ordre dans lequel vous avez commencé à jouer. Ex: fripSide/M21/Laughing Jack/fripSide/M21/Laughing Jack....

    •Si vous êtes choqués du contenu, je ne serai pas tenu responsable, je vous ai suffisamment prévenus.

    •Le gore est autorisé, tant que vous vous êtes assuré que la personne avec qui vous jouerez tiendrait le coup. 

    •Le respect envers les hôtes doit être un minimum montré.

    >>PARTIE FORUM<<

    •Lorsqu'un sujet sera créé dans le forum, il faudra dès lors ajouter s'il est [Libre] ou pas. Dans le cas contraire il faudra écrire le nom des personnes autorisées à rejoindre le sujet, si le sujet peut-être lu ou non. Dans le cas contraire, encore, il faudra mettre une limite d'âge. En gros:

    Perdu [Libre]

    Perdu [Lunatique~]

    Perdu [Lunatique~] /+18/

     C'est juste un exemple.

    Bon voilà, pensez à signer ci dessous et...Ah, une dernière petite règle...

    PAS...DE...PLAGIAT.

     


    6 commentaires
  • Bon, j'y songeais sérieusement, mais je l'ai fait ! J'ai changé le thème du RPG. Bon, aussi, vous me direz, c'est pas pour ça que j'avais “fermé” le blog au départ. J'avais besoin d'une pause, il est vrai. Et j'avais un personnage à terminer, j'aurais laissé le blog ouvert, à mon avis il ne serait pas sorti avant un mois tout au plus vite. En plus que j'ai eu la refaire à cause d'une boulette de ma part...La joie. Je vous conseille d'aller revoir certains articles, il soit possible que je les ai modifé. Pas tous, mais quelques un, par-là. J'ai aussi enfin ajouté vos personnages sur le blog, et j'ai encore d'autres choses à régler, mais j'arriverai à gérer avec vous dans les pattes X) J'aimerais aussi avoir vos avis sur ce que je devrais mettre ou pas sur le blog pour l'améliorer, un peu. En tout cas, au plaisir de pouvoir rejouer avec vous !

    >>Histoire<<


    2 commentaires
  • Nom: Misaki

    Prénom: Yui(ē)

    Âge : “19 ans” que ce merdeux existe

    Histoire: Dans votre vie, qu'esr-ce qui vous construit vraiment? Pour moi, je dirais que c'est le passé. C'est vrai, après tout, le passé constiturune partie de notre identité légale, et fait de nous ce qu'on est, majoritairement parlant. Et pourtant, ce n'est pas le cas, pas partout. Yui fait parti de ces cas, ces cas qui n'ont pas d'histoire propre, à leurs nom. Et qui pourtant, engendre des histoires chez autruis. C'est pour ça que, l'histoire se focalisera sur Kyle. Qui est Kyle, me dites-vous ?Eh bien, Kyle, c'est un médecin. Aimé de tous, on disait que son sourire arrivait à illuminer une journée, rien qu'en l'apercevant. Kyle, c'était un homme à la trentaine, mais qui, pourtant, en donnait vingts. C'était l'homme que toutes femmes rêveraient d'avoir en compagnon d'un soir, d'une nuit, de quelques heures. Kyle était bien, il était aimable, correct, juste, beau, tout le monde le voyait comme un bon Saint-Martin. Il rendait les hommes jaloux, et d'autres envieux. Kyle ceci, Kyle cela... Ah.Si seulement...Si seulement, PUTAIN, ils savaient. Tous. S'ils savaient que Kyle n'était pas plus qu'un tueur en série. Un sadomasochiste de père en fils. Un psychopathe, se faisant à toute part de paraphilies: onidisme, pédophilie, et je pense en passer plus d'un ! De la castration, viols de petits garçons... Le niveau est déjà bien haut ! Mais plus encore, ce médecin déjanté tenter de réaliser le cas traité dans “l'étrange cas de Mr. Jelkyll et Hyde”: sa seconde personnalité personnifié. C'est vrai, il y a tout pour le traiter de fou ! Et ce soir encore, il allait frapper. Cette fois-ci, sur un couple d'aristocrates qu'il traquait depuis déjà des lustres. Il détestait particulièrement les aristocrates, Kyle. C'étaient les seuls qui pouvaient rester leur cul assis sur leur foutue chaise de luxe, à ne rien faire et à malgré tout empocher le fric à la fin...Ironique, Hum ? Leurs maison se situaient au dehors de la ville, au milieu des arbres, sans sécurités humaines...Juste robotiques. Mais bon, hacker des caméras sans qu'on puisse remonter à la source du hack, tout le monde sait faire !...Non ? Enfin ! Peu de temps avant de passer à l'acte, il avait remarqué une petite place où pourrait poser sa voiture sans pouvoir éveiller le soupçon de ses prochaines victimes. Ça faisait des mois qu'il les traquait, comme un lion traquerait sa proie. Il savait tout ce qu'il devait savoir. Les emplois du temps, les emplacements de telles et telles choses, l'heure de coucher. Bref, c'était un moment qu'il appréciait beaucoup : ce moment où il fallait faire alliance avec la mort elle-même. Et ce soir serait encore plus spectaculaire ! Car il allait tester de nouvelles choses , qu'il n'avait encore jamais fait jusqu'ici. Et vint enfin le moment crucial : en pleine nuit. Plus le temps passait, plus l'excitation bouillonnait chez le petit tueur. Il s'était introduit dans la cuisine après avoir pris bien soin de désactiver toutes les caméras, il savait que, d'une minute à l'autre, le petit couple descendraient boire un petit thé avant de trouver sommeil dans leur lit. Mais pas cette fois-ci non. Cette fois, le couple ne remonteraient pas . Un aller simple pour la mort, voilà ce qui les attendait. Le fait de savoir que d'ici demain tout cela serait dans les journaux, ça ne pouvait que rendre euphorique Kyle. Un enfant , voilà de quoi il avait l'air. Assis sur une chaise de la cuisine, il balançait ses pieds d'avant en arrière, en fredonnant tout doucement une chanson. Et c'est là qu'il sentit les pas des deux amoureux heurtaient les marches, sonnant à chaque fois un peu plus fort leur arrivée.Ou leur départ. Oui, leur départ. Finalement, il finit par se lever, un révolver à la main qui ne demandait qu'à être utilisé. Pas pour les bonnes choses, mais un révolver reste un révolver. Les pas de la femme se faisaient entendre sur le carrelage de la cuisine. Et lorsqu'elle ouvrit la lumière, elle aperçut l'homme, qui s'avérera être, son futur assassin.

    “-Qui êtes-”

    Pan, la balle du révolver, retentissante dans toute la pièce fut entendue, elle coupa promptement la parole de la femme. Ce n'est pas elle qui s'est effondrée, mais le mari. Son corps inerte toucha le matière dur du sol, laissant ainsi se répandre cette couleur vermeil sur le sol froid. L'homme se baignait lui-même dans son sang. Une balle en plein cœur, il en était forcément mort. Ah, au moins le destin ne lui affligera pas ça, au moins. Le sourire qu'apportait Kyle, c'était vraiment... La seule chose qui pouvait décrire à quel point l'atmosphère était...Malsaine. La femme, horrifiée, poussa un cri d'effroi. À quoi bon , ils sont au beau milieu de nulle part, personne n'aurait pu l'entendre. Mais si ça lui faisait plaisir, Kyle pouvait au moins faire ça, vu tout ce qu'il avait l'intention de lui faire subir. Et ça commençait par une balle dans le pieds pour la femme, pour lui donner un avant goût de ce qu'il allait lui faire. Le reste était sûrement...Trop malsain, trop effroyable pour que je puisse décrire. Tout ce qu'il avait fait à la femme n'étant pas dans le plan d'origine. Il finit tout de même aussi par la tuer froidement. Et contrairement à ses habitudes, il prit les corps avec lui. 

    Dans un but précis, certes: celui de confectionner enfin son nouveau médicament.

    Alors bien sûr, ça faisait des mois, des années qu'il travaillait dessus. Il en rêvait même, des fois. Ce médicament qui révolutionnerait le monde, mais qu'il ne servira qu'aux fins de Kyle. Alors il travaillait dessus jour et nuit, sans relâche, juste en travaillant et supposant. Il en était d'ailleurs si fatigué, de cette quête. Il n'y croyait plus, alors avoir le fruit de son travail juste dans sa main c'était.... Plus que jouissif oui ! Ça faisait à peu près une semaine qu'il avait avalé le “bonbon”, sans sortir de chez lui. Il restait affalé dans le sous-sol, avec des cadavres que les rongeurs avaient déjà commencé à dévorer. Il ne s'était rien passé. Il restait dans ce sombre endroit, comme anéanti, déçu. Il ne savait même pas où était l'erreur, ou si, tout simplement, le destin avait voulu s'acharner sur lui. Alors il devait juste reprendre sa routine habituelle et...Et chiante oui. Sans montrer la moindre rengaine, la moindre plainte ou le moindre mécontentement. Il ne se sentait pas au meilleur de sa forme, Kyle...Aucune envie de meurtre, de sexe, rien qui lui ferait plaisir en tant normal. Juste, il devait travailler, adresser le sourire habituel qu'il lance à ses collègues, repartir, rentrer chez lui et... Réfléchir. Il ne pensait pas reprendre ses activités de si tôt, pour le moment. C'était probablement une nouvelle inespérée, pour les médias. Comme un petit cadeau que Dieu leur offrait, en personne Mais bon, il ne fallait pas grand chose pour comprendre qu'il était pas très bien. Des oreilles, des yeux, et juste une bonne intuition. Le fil se resserrant de plus en plus sur lui, la moindre erreur pourrait lui être fatale. L'effet papillon, quoi. Alors, lorsqu'il rentrait chez lui, seuls l'odeur des cadavres pouvait le refaire venir à sa situation. Mais pas ce jour-là. Ce jour-là, un enfant perturbait massivement son quotidien de tueur. Il était assis derrière une vieille porte en bois, qui amenait au sous-sol de la maison.  Et sa neutralité face à un tueur en série était...Inhumaine.  Kyle, lui, instinctivement, à bondi jusqu'à l'inconnu, tout ça pour saisir violemment l'enfant par le cou. Il oppressait le cou frêle de l'enfant qui lui, souriait. Comme s'il savait. Comme s'il savait d'avance que Kyle ne lui ferait rien. Qui était cet enfant ? À ce moment-là, cette question envahissait l'esprit du tueur. Alors si on voulait savoir quoique ce soit sur quelqu'un, la meilleure idée, c'est sûr que ce n'est pas de tuer cette même personne. Inconsciemment, Kyle relâcher un peu ses mains de l'emprise qu'avait le garçon.

    “-Q-Qui es-tu ?!

    ...Tu ne me tueras pas.”

    De sa voix d'enfant , une sûreté pareille semblait plus source d'intuition  que de preuves concrètes. Il se payait sa tête, ou bien le croyait incapable de tuer un enfant. Et pourtant, il le faisait en deux-trois mouvement ça, tuer quelqu'un. Enfant et adultes compris, il allait parfois même plus loin. Face à la réponse du gosse, Kyle répondait avec une force incroyable. Ce qui fit finalement venir des toussotement chez l'enfant, mais je ne changeait pour autant d'expression. Il posa sa petite main douce sur la main un peu plus dure de Kyle. Son sourire s'allumait à chaque seconde un peu plus.

    “-Si tu...Me tues...Tu mourras aussi...” disait-il de sa voix venimeusement moqueuse. 

    Ses derniers mots le fit quand même réfléchir, Kyle. Peut-être que l'enfant faisait référence à une justice qui serait un jour rendue, ou peut-être était-il tout simplement fou. Ou bien il pensait s'en sortir avec ça. C'était confus, dans la tête de Kyle. Déjà, comment était rentré cet énergumène ? La porte était fermé à double tour, et les fenêtres fermées tout le temps. Du scotch d'ailleurs recouvrait les vitres de la maison. Alors, comment ? Les réflexions s'enjeambaient de plus en plus subitement, quand soudain, il comprit. Tout . Qui était ce gosse, d'où il venait. Alors il lâcha l'enfant fermement au sol, ce dernier se mettant à tousser bruyamment. Son travail avait enfin abouti à quelque chose. La chenille était enfin devenue papillon. Et cet enfant en était tout simplement le résultat. Un Jelkyll et un Hyde. Kyle était surpris. Oh que oui, il l'était. Il s'avérait que cet enfant n'était autre que le côté gentil de Kyle, mais personnifié. Le résultat que Kyle attendait tant, mais pas tant que ça. Il était surpris de voir un gosse prendre sa gentille personnalité en tant que personne. Mais bon, il avait enfin ce qu'il voulait, alors, était-ce si dérangeant que ça ? Kyle, se mit doucement à la hauteur du gosse, qui ne semblait pas si agonisant que plus tôt.

    “-...Tu t'appelleras Yui. Misaki Yui, qu'en penses-tu donc ?”

    Le gamin avait maintenant un nom, il répondit d'un ton ennuyé qu'il était “bizarre”, mais n'insista pas là-dessus. 

    Kyle était devenu comme le père de Yui, et Yui son enfant. La vie était presque normal, si on enlevait du lot les “activités” peu recommandables de Kyle. Et personne ne cramait la supercherie. 

    Et du jour au lendemain, tout à changé. Yui avait grandi. Il enchaînait sans cesse les gangs et clan illégaux des villes où il allait, sans jamais vraiment y rester. Il montrait des capacités physiques hors-du-commun, qui, au fil des jours diminuera. Tout à changé, et le temps pressait, le temps presse.

    Caractère: Côté caractère, Yui est plutôt direct est arrogant. Il est aussi très distant par rapport à ces relations, lui donnant alors une belle réputation d'insociable. Pour lui, apprécier trop quelqu'un revient à être vulnérable vis-à-vis de ce que la personne en question pourrait nous faire. Même si des fois il est vrai que lui-même se laisse aller au jeu, mais que rarement. Il est complexé au niveau de son prénom, qu'il qualifie de beaucoup trop... Féminin. Donc pour compenser, il préfère qu'on l'appelle Yuiē. C'est quelqu'un qui peut être complexé pour un rien. Son caractère fait penser à celui d'un gosse, autant pour sa manière râleuse de dire les choses que pour sa sale manie à tirer la langue lorsqu'il est content du moindre fait. Les gens réalistes pour lui sont synonyme de chiant. Allez savoir pourquoi...Il aussi atteint d'une grande paresse, et le plus souvent, si vous attendez quelque chose de lui, il faudra le forcer. Bien qu'il ne soit pas complètement con, il aime juste se moquer, faire croire à des choses. Il assimile les choses rapidement, mais aime montrer l'incompréhension de la chose en question. C'est aussi quelqu'un de très impulsif: il aimera vous faire croire des choses auxquelles ils ne pensent pas du tout. Bref, un rebelle, voilà tout ! Vous me direz que c'est pas le seul, certes. Et surtout, il adore contredire : pour tout, pour rien. Il en reste tout de même très intelligent et émis de sa personne, si on peut le dire comme ça. Il aime surtout en rajouter des masses et des masses, comme pour vous oppresser. Et étrangement, lorsqu'il est en présence d'une femme, il aime bien être courtois. Et dès lors, il se met à rougir, bégayer, triturer ses doigts, regarder là, regarder ici... Bref, il devient toute chose ! Et bien qu'il soit fort mentalement, physiquement, c'est un autre niveau... Pour cacher son ressenti, il a tendance souvent à insulter par-ci et par-là...Rien de bien méchant, juste pour peaufiner son jeu d'acteur. Et bon, il devient plutôt vite pompette, mais reste tout de même un poil lucide. Que veux-tu ! Il à dix-neuf ans quoi... Et même, derrière toutes cette terre, se trouvent une sensibilité. Finalement pour dire que Yui est quelqu'un de sensible, surtout vis-à-vis du peu de proche qu'il a . Il peut éprouver de la pitié tout comme il peut être compréhensible aux abords des autres.  Au plaisir de pouvoir jouer avec vous...

     

    Description physique: Ah, ce physique qui le complexe tant... Alors déjà, pour son âge, il a une taille plutôt petite, et il est l'un des plus petits du manoir. Et bien qu'il est dix-neuf ans, on lui on donne souvent quinze. Déjà pour son style vestimentaire. Son visage plutôt lisse n'a rien de celui d'un jeune adulte, et sa forme ovale lui accentue encore plus l'air... Adolescent. Les traits de son visage sont plutôt fins, et l'air d'adolescent y est toujours: voilà un des complexes physiques de Yui. Je suis sûre que si vous montez une photo de Yui, et qu'après vous venez préciser qu'il a un dix-neuf ans, personne ne vous croira !  Mais bon, les suppositions seront à vérifier plus tard: concernant le teint de sa peau, il est clair, un poil bronzé, ce qui avance beaucoup sa relation avec: le Soleil. Après tout, Yui est quelqu'un qui a besoin de sortir, et pas que de temps en temps. Ses petits yeux en amande reflètent une sorte de méfiance, mélangée à de l'insouciance puérile, mélangée à une moquerie venimeuse. Ces derniers sont d'une couleur écarlate, un peu orangées, qui se marient avec la couleur de ses cheveux. Un écarlate pas trop ensanglanté, au juste milieu. Suffisamment remarquable du moins. D'ailleurs, ses cheveux raides et légèrement hérissés sont la plupart du temps aplatis par un bonnet qu'il porte toujours dehors, qu'il fasse froid ou chaud.  Sa bouche mince semble avoir, il y a longtemps, désappris de montrer sa faiblesse aux autres. Et ensuite, il est plutôt bien proportionné, il n'est ceci dit pas très musclé.  Souvent, il porte comme habits un tee-shirt ainsi qu'un pantacourt, presque un short long. Même si, de temps en temps, très rarement, il porte des kimonos, et encore, c'est dans sa chambre.

     

    Objets/Marques particulières: Il traîne toujours avec son skateboard et un bonnet sur la tête, quand je vous disais que c'était une flemmarde...Ah, dans sa chambre, il a plusieurs bonnes dizaines de médicaments qu'il doit prendre tous les quinzes jours...À voir ce que c'est...

     

    Signes distinctifs: Le fait qu'il se balade toujours en skateboard le distincte bien déjà...Mais pour rentrer dans les détails, il a un tatouage étrange sur la clavicule gauche.

     

    Uke/Seme: Uke rebelle

     

    Dispose d'un garde-du-corps: Oui (si oui, allez choisir dans les personnages)

     

    Pouvoir: Alors son pouvoir est très psychique. Il a un pouvoir de guérison permettant de guérir toutes les douleurs physiques et douloureuses de son corps. Ceci dit, il sentira tout de même la douleur, mais sans que la trace y soit. Seulement, si la douleur est interne, il ne pourra pas la soigner de lui-même.  Et si trop de douleurs en même temps sont percutées, les traces resteront, et selon la force de l'attaque, ça sera plus au moins grave.

     

    Image:

     


    votre commentaire
  • Nom: Mahiro

    Prénom : Malien

    Âge: 18 ans

    Caractère: froid ; ces être respectueux tout en étend froid ; têtue ; possessif

    Description physique: a toujours un aire impassible . Il est extrêmement rare de lui faire arracher une expression peut importe ce qui e passe

    Objets/Marques particulières: il a un dragon qui parcours le long de son dos et une chaine a la cheville droite

    Signes distinctifs: ses cheveu d'un rouge intense et flamboyent

    Uke/Seme: Uke

    Image:


    votre commentaire
  • Nom: Page

    Prénom: Lysander

    Âge: 17 ans

    Caractère: Lysander est d'une insouciance sauvage et d'une témérité sans faille. Il va où il veut quand il le veut, fait ce qui lui plait quand ça lui chante, et ne se pose aucune question du bien ou du mal. Il passe ses journées entières dehors, et ne prête aucune attention au reste. Il faut dire que ses parents, qui l'ont rejeté avec une grande violence, l'ont laissé se débrouiller tout seul. Depuis, personne ne lui a apprit ce qui est bien ou mal. Il ne fait pas grandement la différence, et peut se montrer très violent avec des personnes qu'il n'aime pas, parfois même des enfants et les menacer de morts. Tandis que les personnes qu'il affectionne, même s'il ne les aime pas de manière amoureuse, il peut très bien les embrasser en disant qu'ils sont "à lui". Oui, Lysander est facilement jaloux et très possessif. Il a peur, toujours peur d'être abandonné par tout le monde, et ne veut plus recommencer à être oublier avec l'un de ses amis. Depuis, il est très méfiant, et le fait qu'il soit dehors le rend encore plus sauvage. Oui, être dehors vous laisse la possibilité de fuir là où bon vous semble. Malgré tout, Lysander est quelqu'un de très enfantin et futé. Il ne ment que très rarement et fait preuve d'une grande franchise, même si cela blesse, et n'accorde que très peu d'attention aux biens matériels. L'argent? Il s'en fiche. Une maison? Il s'en fiche. Être pauvre ou riche, il s'en fiche encore plus. Pour lui seul compte les personne qu'il aime. Il est cependant très compatissant et leur laisse énormément de liberté. Tout ce qu'il demande en échange, c'est que l'on s'occupe de lui. Ce n'est pas un idiot, il vaut mieux un ami confiant et libre qu'un ami traitre et enfermé en cage. Donc oui, Lysander est quelqu'un en qui on peut avoir confiance et qui ne fait que très peu de coup traitre, et encore moins avec ses amis. Lorsqu'il promet, vous pouvez être sûr de lui.

    Description physique: Lysander est quelqu'un de taille normale pour son âge et n'est donc pas handicaper avec cela. Même s'il ne parait pas musclé, il sait se battre et sait rendre les coups qu'on lui donne, et cela le lui rend bien.

    Sa démarche est quelque peu silencieuse, et lente. Il prend son temps et n'aime pas aller trop vite. Il faut dire que ce n'est pas dans sa nature. Cependant, sa démarche est plutôt étrange. Il a des allures de jeunes filles de dos, et sa manière de se dégager des autres est très souple. Si nous rattachions ceci à ses beaux yeux bleus et très féminins ainsi que sa démarche, bah... On dirait une fille. Et Lysander adore ce trait de lui. Il peut changer sa voix comme il le veut pour en faire une fille et se faire lui-même passer pour une fille. De ce fait, il aime vous prendre la tête sur ce qu'il est et qu'il n'est pas.

    Ses cheveux sont d'un bleu très étonnant. Il sont semblable au bleu du ciel, et si ce dernier est dehors, il a les reflets des couleurs du ciel. Ses cheveux de ne changent pas de couleurs, hein? Mais si le ciel est gris, ses cheveux seront ternes. Il les coiffe souvent et en prend soin comme une jeune fille et est pire que tout là-dessus. Il aime cependant qu'on les lui touche et s'en occupe à sa place, du moment qu'on ne les arrache pas, ce qui est normal d'ailleurs, mais bref. Son visage est très enfantin et efféminé. Il faut dire que ses traits sont fins, que ses longs cils sont attractifs, et ses manières douces et habiles sont très attirantes et graciles.

    Objets/Marques particulières: Lysander à sur lui une montre à gousset cassée qu'il garde avec lui et n'abandonnerait jamais pour rien au monde. Il y a sa famille dessus, mais il ne semble pas se souvenir d'elle malheureusement.

    Signes distinctifs: Pour reconnaître Lysander, ce n'est pas très difficile. C'est le seul garçon avec des cheveux bleus ciel et étrangement, deux mèches blondes le long de ses joues et de son visage.

    Uke/Seme: Uke

    Image:  


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires